Actualité

Calme relatif après le début de la trêve

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a estimé que la trêve tenait bon, malgré des frappes aériennes des forces gouvernementales durant la nuit.
Syrie

Le calme régnait en Syrie mardi matin, quelques heures après l’entrée en vigueur d’une trêve initiée par Moscou et Washington, ont rapporté des correspondants de l’AFP et des militants sur place. La nuit a été calme. «Généralement nous ne dormons pas toute la nuit en raison du bruit des avions mais Dieu merci la nuit dernière nous avons pu dormir sur nos deux oreilles» a témoigné Hassan Abou Nouh, un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion