Genève

Les promesses rendent les fous joyeux

RIE III

Le deuxième étage de la fusée néolibérale RIE III (notre édition du 31 août) s’approche de l’orbite. Lancé sous les vivats de la droite genevoise, l’engin a reçu hier une seconde forte poussée, venue cette fois des rangs de la gauche. Dans la Tribune de Genève, la conseillère administrative Sandrine Salerno s’inquiète en effet du risque de fuite des entreprises avec la suppression des statuts fiscaux spéciaux (RIE III), et plaide pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion