Vaud

Une charte pour des bâtiments plus éthiques

Les acteurs vaudois de la construction signent une charte des marchés publics pour lutter contre la concurrence déloyale, le travail au noir ou la sous-enchère salariale.
Un chantier à Renens. MTI/Photo prétexte
Vaud

C’est une première en Suisse. Les acteurs vaudois de la construction ont signé hier une charte éthique des marchés publics. Etat, associations de communes, Fédération vaudoise des entrepreneurs, syndicat Unia, fédérations d’architectes et d’ingénieurs s’engagent ainsi à «respecter des règles humaines et économiques essentielles dans la réalisation des infrastructures publiques du canton». Le texte n’a rien de contraignant mais il rassemble une série de bonnes pratiques que les représentants des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion