Vaud

Des retraites au goût de céréales

La caisse de pensions de l’Etat a dopé ses investissements dans le secteur controversé des matières premières.
Pixabay
Vaud

Depuis cinq ans, la Caisse de pensions de l’Etat de Vaud (CPEV) a multiplié ses investissements dans les matières premières. A fin 2015, le montant des actifs placés dans ce secteur controversé était de 368 millions de francs, soit près de trois fois plus qu’en 2012 (130 millions). Plus d’un tiers de cette somme (35%) concerne les produits agricoles, le solde étant partagé entre métaux industriels, métaux précieux et énergie1Dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion