Genève

RIE III: un accord à la vaudoise?

La table ronde genevoise accouche d’un taux d’imposition à 13,5%. Non sans discordes.
La gauche radicale et les syndicats espèrent une forte mobilisation de la fonction publique JPDS
Fiscalité

La table ronde genevoise sur la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III), organisée par le Conseil d’Etat, s’est achevée le 7 juillet dernier. Contrairement à ce que l’on aurait pu attendre, certains points d’accord se dessinent entre des représentants de gauche et de droite, comme l’a relevé mercredi la Tribune de Genève. Ce dossier était jusque-là source de vives tensions entre les fronts politiques. Le canton tente-t-il de s’inspirer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion