Actualité

Près de 9000 fonctionnaires limogés

Le Premier ministre turc a assuré que les putschistes devraient «rendre des comptes». Une purge qui inquiète vivement l’Union européenne.
Turquie

Plus de 7500 personnes ont déjà été placées en garde à vue après le putsch manqué en Turquie, a indiqué lundi le Premier ministre Binali Yildirim. Et près de 9000 fonctionnaires du ministère de l’Intérieur ont été limogés, en majorité des policiers. Sur les 7543 suspects en garde à vue figurent 6038 militaires, 755 magistrats et 100 policiers, a précisé le chef du gouvernement turc. Près de 3000 mandats d’arrêt

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion