Solidarité

Le séisme met l’Equateur à sec

Depuis le 16 avril, l’alimentation en eau est le principal défi posé aux Equatoriens. Une crise révélatrice et paradoxalement porteuse d’espoir grâce à la solidarité.
Le gouvernement équatorien doit faire face à la reconstruction de quelque 10 000 édifices. Agencia de Noticias ANDES / CC
Coopération

Le 16 avril dernier, l’un des plus forts séismes de son histoire a touché l’Equateur avec une puissance de 7,8 sur l’échelle de Richter. La catastrophe aurait coûté la vie à quelque 660 personnes, selon le Secrétariat de gestion des risques (SGR). On dénombre encore 17 000 blessés et quelque 30 000  sinistrés, principalement dans les provinces côtières de Manabi et Esmeraldas, dans le nord-ouest du pays. Rappel : Près de 300 morts

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion