International

La DDC devrait quitter certains pays en cas de coupe budgétaire

Si le Parlement diminue réellement son enveloppe pour l'aide au développement, la Direction du développement et de la coopération (DDC) devra cesser son engagement dans certains pays ou peut-être même sur des continents entiers, selon son chef Manuel Sager.
Coopération internationale

En mars, la commission des finances du Conseil national a proposé à une courte majorité un budget pour les quatre prochaines années de 9,6 milliards de francs pour la coopération internationale. Le Conseil fédéral avait requis 11,1 milliards. “Ce serait une forte coupe”, indique lundi Manuel Sager dans un entretien avec le journal alémanique “Neue Zürcher Zeitung”, réagissant à cette proposition. Les jeux ne sont toutefois pas encore faits. La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion