Vaud

Une marche antiforages interdite à Noville

Manifestation

Damaris Lütolf Awad ne s’attendait pas à un tel refus. Sensible à la cause écologiste, cette habitante de Roche, dans le Chablais, voulait organiser le 8 mai une marche «pacifique et joyeuse» entre Villeneuve et Noville, afin de protester contre les recherches d’hydrocarbures sous le Léman. Une initiative personnelle et citoyenne faisant écho à la semaine de mobilisation mondiale pour le désinvestissement des énergies fossiles, organisée  par l’organisation non gouvernementale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion