Le théâtre de l’Odéon à Paris occupé

Les négociations sur le régime d'assurance-chômage des intermittents du spectacle menacent de constituer un nouvel abcès de fixation de la grogne sociale en France. Plusieurs dizaines d'intermittents occupent depuis dimanche soir le théâtre de l'Odéon à Paris.
France

Ces intermittents protestent contre le principal objet de ces négociations: réduire les dépenses d'un système qui contribue à hauteur d'un milliard d'euros au déficit du régime général de l'assurance-chômage. “De l'argent, il y en a, construisons de nouveaux droits”, proclame une banderole barrant le fronton de l'Odéon. Les représentants de la profession, salariés et employeurs, se sont pour leur part retrouvés lundi matin au ministère du Travail pour des discussions

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion