Genève

Enseignement du grec, le DIP revient sur sa position

Ecole genevoise

Le Département de l’instruction publique (DIP) est revenu sur sa décision: dès la rentrée prochaine, une classe de première année de grec pourra ouvrir au collège de Candolle, si le nombre d’élèves inscrits le permet. Les élèves du collège en question avaient récolté mi-mars quelque 4200 signatures afin de permettre l’ouverture d’un troisième lieu d’enseignement du grec au postobligatoire. Toutefois, le DIP précise qu’en cas de diminution importante des élèves

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion