Suisse

La Suisse face à plusieurs scénarios

Avec la fermeture de la route balkanique, la Suisse va-t-elle se retrouver sur des alternatives de routes migratoires? Tout porte à le croire, malgré l’accord UE-Turquie.
Migrants

D’abord, les nouveaux facteurs: une route migratoire fermée dans les Balkans, un accord qui permet à l’Union européenne de renvoyer en Turquie les migrants ayant réussi à débarquer en Grèce, et un retour aux températures plus clémentes favorables à prendre tous les risques en mer… Et cette question: la Suisse pourra-t-elle se préserver, grâce à l’accord, ou se retrouvera-t-elle sur des routes alternatives migratoires? «Différentes voies restent possibles, dont l’Italie»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion