Suisse

L’UDC estime avoir été «trop sage»

Le large front vainqueur dimanche n’entend pas baisser la garde en vue de la votation sur l’asile en juin. Mais l’UDC, qui se trouve trop gentille, promet de durcir le ton.
Criminels étrangers

Les détracteurs de l’initiative UDC «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels» se frottent les mains après le refus sec et sonnant administré par le peuple. «Enfin, nous avons vu que nous pouvions les vaincre», se réjouissait hier, presque soulagée, la conseillère nationale Kathy Riklin (pdc, ZH), dans les travées du Palais fédéral, au premier jour de la session parlementaire. Mais pas question de s’emballer pour autant. Car, de l’avis

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion