Actualité

MSF demande une enquête indépendante après les frappes

Syrie

Médecins Sans Frontières (MSF) veut une enquête indépendante après les bombardements lundi contre deux hôpitaux qu'elle soutient en Syrie. Sa présidente a évoqué jeudi à Genève la «probabilité mais pas la certitude» que la coalition du régime soit responsable. «L'anormal est désormais normal. L'inacceptable est acceptable», a estimé devant la presse Joanne Liu, en référence aux attaques sur les hôpitaux et les cibles civiles. «Le docteur de votre ennemi n'est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion