Musique

Stefano Gervasoni, discrète profondeur

Philippe Albèra consacre une monographie au compositeur italien de 53 ans, qui est aussi joué dimanche par Contrechamps.
Nov 1, 2013 NJE concert
Musique

Le timbre en étendard, la discrétion chevillée aux notes, Stefano Gervasoni est à l’honneur. Philippe Albèra, fondateur de Contrechamps et longtemps à la tête de l’ensemble genevois, a en effet consacré un livre au compositeur né à Bergame. L’ouvrage sera verni dimanche lors d’un concert qui présente deux œuvres récentes du compositeur né en 1962. Le volume est épais mais plutôt accessible. Il rassemble une étude générale qui donne les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion