Musique

Radwan Ghazi Moumneh, révolution arabe

Sous le pseudonyme Jerusalem In My Heart, le Libano-Canadien compose une ode expérimentale à son Moyen-Orient natal.
Radwan Ghazi Moumneh, révolution arabe
Un musicien à la croisée des traditions arabes et de l’expérimentation électronique. DR
Musique

Seul en scène, lunettes noires assorties au costume, arsenal électronique à portée de main, il tricote ses mélodies orientales au bouzouk, luth à long manche cousin du saz de Turquie. Assis lorsqu’il cisaille ses cordes à coups de triolets, debout pour chanter ses mélopées arabes sur un tapis de drones ­hypnotiques, le musicien se fond dans les images façonnées par son complice Charles-André ­Coderre, dont les boucles de pellicule 16mm

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion