Musique

Afrique du Sud, à la pointe

Racisme, inégalités, criminalité… Danseurs et musiciens sud-africains distillent autant de problématiques­­ politiques et sociales au cœur du festival Antigel, qui démarre ce vendredi à Genève. Décryptage.
Afrique du Sud, à la pointe 7
Chorégraphié et dansé par Mamela Nyamza et Nelisiwe Xaba KINANI
Festival Antigel

Elle est arrivée il y a quelques jours de Cape Town, où elle vit avec sa famille. Mamela Nyamza a grandi dans le township de ­Gugulethu, non loin de cette ­mégalopole qu’elle dit très conservatrice. L’une des rares encore gouvernée par un maire blanc, vingt-deux ans après la fin officielle de l’apartheid. En duo avec sa complice Nelisiwe Xaba, elle présente ce soir The Last Attitude à la Salle du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion