Genève

Le Conseil d’Etat interpellé sur les propos polémiques de Carlos Medeiros

A la suite des casses de la nuit du 19 décembre, le président du Conseil Municipal s’est «lâché» sur les réseaux sociaux.  
Carlos Medeiros n'en est pas à son premier dérapage sur la toile. DR
Genève

Sortir dans la rue, armes à la main? D’après les posts publiés sur Facebook le 20 décembre passé par Carlos Medeiros, militant du Mouvement citoyens genevois (MCG) et président du Conseil Municipal, ce sera peut-être bientôt la seule option. «La patience a des limites, nous sommes à bout», avertissait-il. Aujourd’hui, plus aucune trace de ces écrits sur sa page. Pourtant, on les retrouve sur le profil de Sylvain Thévoz, conseiller municipal

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion