Genève

La chaotique gestion des routes genevoises

COUR DES COMPTES • Dans un rapport publié hier, la Cour des comptes genevoise met en lumière l’extrême complexité de la gestion des routes cantonales au bout du lac. L’institution recommande de remettre de l’ordre dans ce secteur, en premier lieu en élaborant une loi.
En Ville de Genève JPDS
Cour des comptes

«Il n’existe pas dans le droit genevois une définition de ce qu’est une route cantonale», a souligné devant la presse François Paychère, l’un des trois magistrats titulaires de la Cour des comptes. Genève fait figure d’exception. Dans d’autres cantons, comme Vaud, Fribourg ou Neuchâtel, la loi est bien plus complète à ce sujet. Selon M. Paychère, ce n’est qu’une fois ce point réglé que la clarification administrative du réseau routier

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion