Musique

Les pionnières de la musique électronique tirées de l’oubli

Dans sa «contre-­histoire de la musique électronique», le LUFF réhabilite l’apport des femmes, dont celui d’Else Marie Pade.
Les pionnières de la musique électronique tirées de l’oubli
Else Marie Pade dans son studio. COLLECTION PRIVÉE
Festival 

Il en va de la musique expérimentale comme des autres ­domaines artistiques, intellectuels ou scientifiques: les ­pionniers visionnaires seraient ­exclusivement masculins, la contribution des femmes étant anecdotique. Grave erreur, car de Pauline Oliveros à Eliane ­Radigue en passant par Wendy Carlos (auteure de la B.O. du Shining de Kubrick), Delia Derbyshire, Daphne Oram ou Else Marie Pade, les exemples de femmes ayant marqué les musiques électronique, électroacoustique et concrète abondent.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion