Vaud

Lausanne engage six médiateurs pour pacifier ses nuits agitées

PREVENTION • Dès le 15 octobre, des correspondants de nuit sillonneront la capitale pour désamorcer les conflits et responsabiliser les fêtards.  

Annoncé depuis des mois, le volet «préventif» de la politique de pacification des nuits lausannoises se concrétise. Dès le 15 octobre, une équipe de «correspondants de nuit» parcourra les rues, les places et les parcs de la capitale vaudoise les soirs de week-end. La nouvelle unité, composée de quatre hommes et deux femmes issus des milieux de la sécurité, du psychosocial et de la santé, tentera de désa- morcer les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion