Arts plastiques

A Arlaud, l’art enlève le haut

LAUSANNE L’exposition «Des Seins à dessein» met l’art contemporain local au service de la lutte contre le cancer.
Photo. Gilles Furtwängler Acalmie GILLES FURTWAENGLER

«Le cancer m’obsède, les seins m’obsèdent, la justice m’obsède, l’humanité m’obsède, la destruction m’obsède.» Tout cela au nom de l’art, et pour la bonne cause: les mots lus par l’artiste Gilles Furtwängler, lors du vernissage vendredi dernier de l’exposition «Des Seins à dessein», faisaient partie des propositions – dans ce cas éphémère – à découvrir au fil des belles salles au plancher grinçant de l’Espace Arlaud, à Lausanne. Une bonne surprise que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion