Livres

John Giorno, activiste artistique

RENCONTRE Figure du Manhattan underground et Beat, le poète sera à Carouge (GE) jeudi pour une performance et une exposition. Visite à New York dans le Bunker de son ami William Burroughs.
John Giorno, activiste artistique
Photo. John Giorno dans le Bunker de William S. Burroughs. JOHN SHORT
Rencontre

Survêtement de velours sombre, sourire franc, allure souple du Bouddha, le poète américain John Giorno, septante-huit ans, nous accueille depuis son perron. «Je préparais du thé. Montez.» Dire qu’un instant plus tôt on hésitait à s’inviter au 222 Bowery, adresse mythique du sud de Manhattan où vécurent notamment Fernand Léger ou Mark Rothko, craignant de se faire rabrouer. En lieu et place, Giorno acceptait de nous laisser photographier le Bunker

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion