Solidarité

Où va le Burkina Faso post-Compaoré?

De retour de Ouagadougou • Entre pression populaire et résistance du régime, les premiers pas du pouvoir de transition demeurent incertains. Et il ne reste que sept mois pour faire du pays une démocratie.
Le palais de Kosyam Sputniktilt / Wikimedia
Enquête

C’est une histoire commune en Afrique, celle d’un président qui souhaite le rester à vie, Blaise Compaoré, à la tête de l’Etat burkinabè depuis 1987. Une histoire à laquelle la population du Burkina Faso a décidé de mettre fin en octobre dernier, se mobilisant massivement contre le projet de révision de l’article 37 de la Constitution burkinabè, qui fixe la limite de l’exercice du pouvoir à deux mandats de cinq ans.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion