Genève

Libre choix ou priorité en matière de mobilité?

GRAND CONSEIL • Plébiscitée dans le questionnaire du Conseil d’Etat, la priorité  à accorder aux transports publics en zones urbaines divise le parlement.  

La guerre des transports a encore de beaux jours devant elle. Hier soir, le parlement genevois a débattu d’un projet de loi porté par les Verts qui entendait inscrire dans la Constitution la priorité aux transports en commun dans les zones urbaines du canton. Fustigé par la droite et le MCG, le texte sortant de commission a été refusé par 62 voix contre 29. Fréquemment évoqués, les résultats du questionnaire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion