Cinéma

Des films à l’aveugle

CINÉMA A Genève et Lausanne, Regards Neufs propose dans les salles des films en audio-description pour les malvoyants. Une initiative appelée à prendre de l’ampleur.

Des aveugles qui vont au cinéma? Non, ce n’est pas une blague politiquement incorrecte! Grâce à l’audio-description, les non ou malvoyants regardent des films à la télévision, en DVD et depuis trois ans dans une poignée de salles romandes. «C’est un peu pa­radoxal, parce que le cinéma est un art de l’image, mais il y a une demande» assure Bruno Quiblier. Le responsable de l’association Base-Court, spécialisée dans le court

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion