Genève

Directive Jornot: transparence exigée

POLITIQUE PÉNALE • Un collectif d’avocats dénonce la politique de répression du Ministère public. Il réclame l’accès à la directive Jornot, qui oriente la pratique des procureurs.  

C’est la directive dont tout le monde parle à Genève, mais dont le Ministère public refuse pour l’instant de dévoiler les détails. Elle généralise une pratique «inacceptable sur le plan humain», dénonce l’Association des juristes progressistes (AJP) qui, dans la foulée de Me Nils de Dardel, demande au procureur général, de pouvoir la consulter. A la suite du refus de ce dernier – voir ci-contre, décision du 3 juin –,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion