Genève

1866: un nouveau monde naît aux Eaux-Vives

Ilot de démocratie en Europe, la Suisse accueille en septembre 1866 le congrès fondateur de la Première Internationale dans une modeste brasserie de la Terrassière, la Treiber, à Genève.  
Photo de groupe des délégués et observateurs du 1er Congrès de l'AIT à Genève en 1866. WIKIROUGE
Histoire

Derrière l’estrade, le mur de la brasserie est pavoisé de rouge. L’étendard du syndicat des menuisiers y côtoie les drapeaux suisse et américain, tandis que le président de la section genevoise, le relieur français Dupleix, rend hommage au «grand citoyen Lincoln», qui a «détruit l’esclavage des nègres». Pour les soixante délégués ouvriers suisses, allemands, français et britanniques, réunis ce lundi 3 septembre 1866 à la Brasserie Treiber à Genève, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion