Vaud

Il y a 200 ans, le canton de Vaud l’a échappé belle face à l’Europe

À l’occasion de la sortie du volumineux «Histoire vaudoise», Olivier Meuwly évoque une période cruciale pour l’existence du canton.
Cette caricature (vers 1815) de David Hess fait allusion au Congrès de Vienne: la Russie (le cosaque) empêche Berne (l'ours) de récupérer ses anciens sujets Archives cantonales argoviennes
Histoire

Libéré du joug bernois en 1798, Vaud est devenu un canton égal aux autres en 1803, grâce à l’Acte de Médiation de Napoléon. Mais cette première constitution suisse ne dure que dix ans, jusqu’à la chute de l’empereur français, encerclé par la coalition des autres grandes puissances européennes. En 1814 et 1815, le Congrès de Vienne réorganise l’Europe et impose la neutralité à la Suisse. Les grandes puissances écartent les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion