Musique

Le Romandie, état des lieux

En quelques années, le Romandie est passé du monopole à la concurrence effrénée des nuits lausannoises. Radiographie.
Le Romandie, état des lieux 2
Ouvert en 2008 sous les arches du Grand Pont, le Romandie organise environ cinquante concerts par an et autant de soirées dansantes. MILO KELLER/MAOYA BASSIOUNI
Salles de concerts

«Les nuits lausannoises ne sont pas que débauche et ivresse!» Dans un contexte tendu qui met la pression sur la culture, c’est le cri du cœur lancé par la scène musicale indépendante. En montant demain sur la scène de la Grande salle de Vennes, à l’enseigne du festival «Lôzane’s Burning»«Lôzane’s Burning XII. Les groupes chantent la vie nocturne, de Hard Day’s night des Beatles à Saturday Night Fever!», samedi 12

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion