Musique

Francisco Meirino, stranger in the noise

MUSIQUE Solitaire endurci, le Lausannois produit beaucoup et joue un peu moins live. En une quinzaine d'années, il s'est fait un nom sur la scène bruitiste.
Randy H.Y.Yau
Musique expérimentale

«Play loud» (jouez fort), peut-on lire dans le livret de We are none of us, l'un des derniers CD de Francisco Meirino, une collaboration avec le musicien alémanique Dave Phillips. Invité par la Cave 12 à se produire mercredi dernier à l'Ecurie des Cropettes, à Genève, Francisco Meirino a joué fort, c'est sûr, mais pas uniquement. Car si le Lausannois est l'un des «bruitistes» suisses préférés de Fernando Sixto et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion