Cinéma

Rabaglia s’en donne à coeur joie

Le réalisateur de «Marcello Marcello» nous parle de sa comédie romantique à l’italienne, aussi kitsch que réjouissante.
Rabaglia s'en donne à coeur joie
Marcello Marcello de Denis Rabaglia
Cinéma suisse

Denis Rabaglia est un oiseau rare parmi les cinéastes suisses de sa génération. Dans un pays où le cinéma d’auteur s’est imposé faute de moyens, il se proclame raconteur d’histoires. Quelle impudence! Une posture d’entertainer que confirme en beauté Marcello Marcello. Comme pour le très mélo Azzurro, le cinéaste valaisan fait parler ses origines italiennes, mais cette fois sur le mode de la comédie romantique. En 1957, sur l’île (imaginaire)

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion