Sélection

La réconciliation est dans le pré

RWANDA Pour vivre dignement et participer à la réconciliation nationale plus de 3000 présumés coupables du génocide rwandais s`adonnent à l`agriculture.

La fondation suisse Didé (Dignité en détention) qui réunit quelques anciens délégués du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et autres bonnes volontés a initié il y a deux ans un projet impliquant des détenus présumés responsables de génocide dans quatre cachots de district au Rwanda. Le 2 avril dernier le coordinateur de ce projet Bernardin Gacuruzi est venu à Genève présenter les résultats obtenus sur le terrain au conseil

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion