Sélection

Quel syndicalisme face à la mondialisation?

Président du Syndicat suisse des services publics Eric Decarro revient sur les débats du Forum social mondial. Selon le militant genevois les positions des grandes centrales syndicales face à l`Organisation mondiale du commerce trahissent une vision contradictoire et inopérante de la lutte syndicale. M. Decarro estime que seule une rupture avec la logique du «libre-commerce» et de la compétitivité permettra aux syndicats de se joindre pleinement à la lutte pour une mondialisation plus favorable aux travailleuses et aux travailleurs.

J`ai participé en tant que délégué du Syndicat suisse des services publics au deuxième Forum social mondial (FSM) qui s`est tenu à Porto Alegre sous le mot d`ordre «Un autre monde est possible». A Porto Alegre les conférenciers et intervenants femmes et hommes ont été unanimes: la mondialisation néolibérale nous conduit au désastre; elle détruit les économies paupérise des centaines de millions de personnes particulièrement dans les pays du Sud

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion