Sélection

Lutter contre le sida les multinationales et les autorités

AFRIQUE DU SUD Des organisations sud-africaines et Médecins sans frontières se battent pour venir en aide à la population malade du sida envers et contre le pouvoir en place.

Le 29 janvier dernier trois responsables de la TAC (Treatment Action Campaign) revenaient du Brésil avec un stock de médicaments génériques. Ils étaient destinés à un programme de traitement contre le sida lancé par Médecins sans frontières (MSF) dans la ville de Khayelitsha près de Cape Town en Afrique du Sud où 4 7 millions de personnes soit plus de 10% de la population sont séropositives. La TAC est une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion