Sélection

Les sans-papiers commencent à parler de grève de la faim…

CONGRÈS Face à la rigidité politique et aux expulsions renforcées les sans-papiers sont plus résolus que jamais. Cent cinquante délégués ont répondu présent au premier séminaire organisé les 29 et 30 décembre à La Chaux-de-Fonds.

Les collectifs de sans-papiers sont prêts à aller jusqu`à la grève de la faim pour faire aboutir leurs revendications. Cent cinquante délégués issus des huit collectifs formant la coordination nationale des sans-papiers se sont réunis les 29 et 30 décembre à La Chaux-de-Fonds pour faire le bilan de six mois de lutte et élaborer les stratégies à venir. Venus des cantons de Fribourg Vaud Neuchâtel Jura Genève Zurich Bâle-Ville et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion