Sélection

Clonage génie génétique appliqué à l’être humain et tri d’embryons.

Au bazar des chercheurs Fin septembre Jacques Testart a fait entendre un triple cri d`alarme lors d`une conférence publique à Genève donnée dans le cadre des manifestations liées aux 125 ans de la Policlinique de médecine1. Ce triple cri concernait le clonage le génie génétique appliqué à l`être humain et le tri d`embryons avant leur implantation dans le corps d`une femme. Hasard du calendrier cette conférence fait largement écho au nouvel ouvrage «Au bazar du vivant» que Jacques Testart a coécrit avec un philosophe et écrivain Christian Godin2. Très accessible ce petit livre est une synthèse bienvenue de la boîte de Pandore que la biomédecine du dernier quart du XXe siècle a ouverte.

D`une manière générale les prises de position de Jacques Testart sont importantes et intéressantes. Mais elles soulèvent un enjeu non moins important et intéressant qui le plus souvent est occulté. Cet enjeu a trait au rôle actif de Testart dans la mise au point des techniques qui font l`objet de ses réflexions. Or non seulement il est légitime mais il est éclairant de poser la question: que signifie le fait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion