Solidarité

Des salarié·es toujours hors-jeu au Qatar

A l’approche du Mondial de football, le Qatar a éliminé la kafala, système de parrainage abusif des migrant·es par le patronat. Mais d’autres mécanismes contribuent à asservir cette main-d’œuvre.
Des salarié·es toujours hors-jeu au Qatar
Malgré les réformes annoncées avant la Coupe du monde, ces travailleurs étrangers qui prennent une pause dans une rue de Doha, la capitale du Qatar, continuent d’être à la merci de leur employeur. SEBASTIAN CASTELIER
Qatar

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion