Religions

Faut-il démasculiniser Dieu?

Selon certains linguistes, l’emploi du masculin nous ferait irrémédiablement penser à des figures masculines, notamment lorsqu’on parle de Dieu. À Genève, des pasteurs travaillent actuellement à féminiser celui qui n’était alors que «Notre Père», jusqu’à envisager de le caractériser par le pronom «iel».
Faut-il démasculiniser Dieu?
Alors que le pronom neutre «iel» vient d’entrer dans Le Petit Robert, ce dernier pourrait progressivement devenir celui qu’on accole à Dieu. PHOTO PRÉTEXTE/ KEYSTONE
Égalité

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion