Religions

«Une forme masquée de servage»

Esquissé lors du synode sur l’Amazonie, le diaconat féminin semble déjà éclipsé. Qu’en pense Anne Soupa, engagée pour l’égalité femme-homme dans l’Eglise?
«Une forme masquée de servage»
Une église catholique de Novo Cruzador, au Brésil. Pour pallier le manque de prêtres, les catholiques d’Amazonie espéraient que le pape autorise l’ordination des hommes mariés et le diaconat féminin. KEYSTONE
Vatican

La semaine dernière, le pape François publiait son exhortation Querida Amazonia, consécutive au synode amazonien d’octobre. Celui-ci visait à trouver des réponses aux besoins particuliers de l’Amazonie, parmi lesquels le manque criant de prêtres et de religieuses. Chaque jour, cette région perd en outre des fidèles au profit des nombreuses Eglises évangéliques présentes. Très attendue, l’exhortation n’a finalement pas même fait mention de la possibilité d’ordonner prêtres des hommes mariés.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion