Suisse

Fiscalité des entreprises à la hausse

Sous la pression internationale, les grandes entreprises devraient être taxées au moins à 15% dès 2024.
Fiscalité des entreprises à la hausse
La Suisse ne va pas tenter de finasser avec la fiscalité des entreprises, parce qu’elle aurait tout à y perdre. KEYSTONE / IMAGE D'ILLUSTRATION
Impôts

C’est un dossier qui fait trembler la place économique suisse depuis un moment déjà. Sous la pression internationale, la Suisse va devoir adapter à la hausse sa fiscalité des entreprises. L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) et le G20 (qui réunit les pays les plus industrialisés) ont convenu d’une imposition minimale des entreprises à 15%. La Suisse va s’y plier et son grand argentier Ueli Maurer est venu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion