Vaud

Aider après la souffrance

Les pairs praticien·nes en santé mentale sont rares dans le canton. Roxane Mazallon travaille pour le CHUV et milite pour davantage de place pour cette profession de la santé si peu connue.
Aider après la souffrance
Roxanne Mazallon: «Je souhaite leur montrer qu’il est possible de transformer ces souffrances en force» OLIVIER VOGELSANG
Entretien

Roxane Mazallon est pair praticienne en santé mentale. Elle est la seule à exercer cette profession dans le département de psychiatrie du CHUV. Son métier est d’ailleurs peu connu dans le pays. Pourtant, il est déjà bien établi ailleurs dans le monde. Elle préside également Re-pairs, l’association romande des pairs praticien·nes, en charge de leur formation. Depuis mars, elle a intégré l’équipe des soignant·es de l’hôpital de Cery sous la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion