Livres

L’ enfant naturelle

Avec L’Ours, Andrew Krivak renouvelle le roman «post-apocalyptique» en nous réservant quelques belles surprises.
L’ enfant naturelle
Roman

Les romans «post-apocalyptiques» explorent le devenir de l’Homme après qu’une catastrophe ait décimé la majeure partie de la population mondiale. Ils se font légion depuis quelques années, le point d’orgue ayant certainement été atteint avec Dans la forêt, best-seller de l’Américaine Jean Hegland paru chez Gallmeister. Pourtant, avec L’Ours, Andrew Krivak démontre que le genre peut se renouveler et réserver quelques belles surprises. Le roman met en scène une fillette

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion