Genève

Révocation d’un prof confirmée

En 2019, un enseignant avait dormi dans sa chambre avec deux élèves majeures après une soirée arrosée en discothèque. Le Tribunal fédéral contredit la justice genevoise. Recours annoncé.
Révocation d’un prof confirmée
L'enseignant du Secondaire II avait dormi dans la même chambre avec deux élèves majeures à l’issue d’une sortie arrosée en discothèque lors d’une sortie scolaire à Barcelone en avril 2019. DR
Justice

Le Tribunal fédéral confirme la révocation d’un enseignant d’un collège, révoqué et privé de salaire pour avoir dormi avec deux élèves majeures dans la même chambre à l’issue d’une sortie arrosée en discothèque lors d’une sortie scolaire à Barcelone en avril 2019. Le Département de l’instruction publique, au nom du Conseil d’Etat, avait appliqué la tolérance zéro en matière de comportements inadéquats de la part du corps enseignant. Précisons qu’aucune

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion