Arts plastiques

Grande expo pour M.O.

Figure de l’art suisse du siècle dernier, surréaliste mais pas seulement, Meret Oppenheim est finement accrochée au Kunstmuseum de Berne.
Grande expo pour M.O. 1
Meret Oppenheim, «Ma gouvernante» (1936/1967). MODERNA MUSEET, STOCKHOLM. FOTO: ALBIN DAHLSTRÖM
Rétrospective

En 2006, le Kunstmuseum de Berne consacrait enfin une rétrospective à Meret Oppenheim (1913-1985), artiste au corpus principalement conservé dans ce musée. Le directeur de l’époque avait fait une fixation sur le fameux Déjeuner en fourrure (1936), obtenant finalement son prêt par un MoMA récalcitrant. Quinze ans plus tard, l’institution ­bernoise célèbre à nouveau la plasticienne, mais la tasse, soucoupe et cuillère en peau de gazelle ne sont plus au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion