Vaud

Le collectif Porno Diesel délogé?

Un projet de parc agricole bio menace la vingtaine d’occupant·es de la ferme du Châtelard.
Le collectif Porno Diesel délogé?
Le collectif Porno Diesel peut compter sur un large soutien au sein de la société civile pour défendre ses activités socio-culturelles. AKA
Lausanne 

Censé mettre à disposition, dès 2022, 20,5 hectares de surfaces agricoles pour une production bio commercialisée en circuit court dans l’agglomération, le projet «Espace Blécherette» est déjà combattu. Située sur cette zone du Mont-sur-Lausanne appartenant au chef-lieu, la ferme du Châtelard est occupée depuis sept ans par une vingtaine d’habitant·es du collectif militant Porno Diesel. Ils et elles s’opposent à tout déménagement. Soutenu par une soixantaine de noms issus du monde

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion