Cinéma

Loin de la révolution

Elie Grappe entremêle gymnastique, intime et politique dans son premier long métrage, Olga, portrait intense et sensible d’une jeune athlète ukrainienne exilée en Suisse.
Loin de la révolution 1
La gymnaste ukrainienne Anastasia Budiashkina porte le film sur ses solides épaules. CINEWORX
Film

Cinéaste lyonnais formé à l’Ecal, Elie Grappe fait forte impression avec son premier long métrage, primé à la Semaine de la critique cannoise et candidat helvétique aux nominations pour l’Oscar du meilleur film étranger. On y suit la trajectoire d’Olga, gymnaste ukrainienne de 15 ans qui rejoint l’équipe suisse au Centre national du sport de Macolin. Fin 2013, alors qu’elle se prépare pour le championnat européen, la révolte Euromaïdan éclate à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion