Scène

Emergentia, la relève en danse

L’Abri, le Pavillon de l’Association pour la danse contemporaine et le Théâtre de l’Usine se sont associés pour proposer un temps fort dédié à la relève chorégraphique.
Emergentia, la relève en danse
Ce week-end, Romane Peytevin et Pierre Piton plongeront dans la «vallée dérangeante», à la lisière du corps humain et du corps bionique, avec "Farewell Body". GRÉGORY BATARDON
Danse

Après une première édition, et une pandémie, Emergentia revient en force à Genève. Trois structures qui encouragent les jeunes artistes romand·es – l’Abri, le Pavillon de l’Association pour la danse contemporaine et le Théâtre de l’Usine – se sont associées pour proposer un temps fort dédié à la relève chorégraphique. Clara Delorme, lauréate du Prix Premio 2020, était entre autres à l’affiche la semaine passée avec Albâtre. Dès mardi à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion