Neuchâtel

Une statue bien encombrante

Neuchâtel mise sur des œuvres d’art et son Musée d’art et d’histoire pour «décoloniser» la place Pury. L’avenir de la statue du négociant n’est pas bien défini.
Une statue bien encombrante
Les jours de la statue de David de Pury sur la place du même nom sont-ils vraiment comptés à Neuchâtel? AMR
Mémoire

Comment l’art va-t-il pouvoir dialoguer avec des statues embarrassantes du type de celle de David de Pury qui trône au centre de Neuchâtel depuis 1855, moulée dans le bronze et l’espace public? Le monde de l’art a jusqu’au 10 janvier pour élucider cette équation et imaginer des œuvres susceptibles de questionner, dès leur installation l’été prochain in situ, le passé trouble du chef-lieu. Une histoire liée à ses négociants qui,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion