Genève

Siège éjectable à l’exécutif

La population genevoise décidera le 28 novembre si elle souhaite instaurer une procédure de destitution pour les membres du Conseil d’État.
Siège éjectable à l’exécutif 1
Le conseiller d'Etat Pierre Maudet lors de sa prestation de serment devant le Grand Conseil en 2012. KEYSTONE
Votation cantonale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion